Veuillez noter que seules les sessions B3, C8 & D8 seront livrées en français.

A1
Mises à jour en matière de législation d'immigration
(Interprétation bilingue disponible)

Cet atelier offrira des mises à jour relatives à un certain nombre de changements apportés à la législation d'immigration au Canada, dont la création d'un permis de résidence temporaires pour des cas de violence; des changements au processus de parrainage des parents/grands-parents; des changements au programme des travailleurs étrangers temporaires et à la résidence permanente pour les aides familiaux; des changements à l'article 117(d) et aux membres de la famille non admissibles, et des mises à jour en matière de citoyenneté (par exemple, des changements aux frais pour les mineurs).

Shalini Konanur est avocate et Directrice générale de la South Asian Legal Clinic of Ontario. Sa pratique comprend un grand nombre de cas en matière d'immigration, ainsi que le plaidoyer en matière de législation et de politiques d'immigration.

Avvy Go est avocate et Directrice générale de la Chinese and Southeast Asian Legal Clinic. Sa pratique comprend des cas d'immigration, ainsi que le plaidoyer en matière de législation et de politiques d'immigration.

A2
Le Bureau du directeur indépendant de l'examen de la police

Le Bureau du directeur indépendant de l'examen de la police (BDIEP) est responsable de recevoir, de gérer et de superviser les plaintes du public à propos des services de police municipaaux, régionaux et provinciaux en Ontario. En tant qu'agence de surveillance indépendante et civile, le BDIEP s'assure que les plaintes du public à propos de la police soient gérées de manière transparente, efficace et juste tant envers le public qu'envers la police. Le BDIEP est une agence autonome du Ministère du Procureur général de l'Ontario qui prend des décisions indépendamment de la police, du gouvernement et du public. Les participants à cette séance prendront connaissance du contexte du BDIEP, de comment le système de plaintes fonctionne, y compris la sélection de cas et les enquêtes, ainsi que des différentes manières dont les plaintes peuvent être résolues par l'entremise de la résolution alternative de disputes. Il y aura une présentation PowerPoint et un exposé qui inclura des composants interactifs.

Sylvana Capogreco was appointed as the Independent Police Review Director on April 1, 2019. Before joining the OIPRD, Sylvana established herself as a distinguished prosecutor and leader in Ontario. In addition to her long career as an Assistant Crown Attorney, Sylvana served as the Deputy Crown Attorney in the Scarborough Crown's Office. In 2008, Sylvana joined the former OIPRD Director in establishing the office and was an integral part of the leadership of the OIPRD. As Senior Counsel and then Deputy Director, she managed the legal unit and participated in all aspects of the creation and operation of the agency.

Amy Sharaf est Conseillère en matière de sensibilisation et d'éducation a Bureau du directeur indépendant de l'examen de la police et elle a offert des présentations à un ample éventail de parties intéressées partout en Ontario depuis qu'elle s'est jointe au Bureau en 2015. Amy détient un baccalauréat en journalisme de l'Université Ryerson et un certificat de deuxième cycle en Communications corporatives du Collège Seneca. Elle est une ancienne reporter et éditrice et elle travaille dans le domaine des communications dans le secteur de la justice depuis 2014.

A3
Comment arrivons-nous à savoir ce que nous savons: une méthode facile pour l'évaluation des besoins

Les évaluations des besoins constituent des méthodes logiques et disciplinées pour la cueillette d'informations utiles et pour la prise de décision sur la base de telles informations. Nos services sont intimement liés aux besoins des clients. La conception de nos programmes, l'ajustement de nos services et leur diversification sont directement proportionnels aux besoins de la communauté et des clients. Les évaluations des besoins sont des outils formels et informels utilisés en continuum pour prendre des décisions bien fondées. Le but de cet atelier sera de favoriser une meilleure compréhension de comment effectuer des évaluations des besoins au quotidien, et de comment on peut se servir de ces habiletés pour s'assurer qu'on satisfait aux besoins des clients en consonance avec les attentes d'IRCC. Cet atelier sera interactif, utilisant des techniques d'apprentissage telles les études de cas pour engager les participants dans la construction de connaissances, ainsi que des activités en groupe.

Dr. Sudip Minhas est la Directrice générale de Settlement Assistance and Family Support Services à Toronto. Elle a participé activement au dialogue en matière de politiques publiques à propos d'enjeux d'inclusion sociale et d'établissement des nouveaux arrivants, dont la violence faite aux femmes, l'emploi, la santé mentale, entre autres. Son travail lui a donné l'occasion de développer une solide compréhension et des fortes connaissances des réalités/enjeux/défis de nos communautés. Elle a partagé ces connaissances en tant qu'animatrice dans le cadre de plusieurs forums dont la Conférence Nationale d'Établissement, la Conférence Métropolis, les conférences d'OCASI et bien d'autres.

A4
Appuyer les familles de nouveaux arrivants dont un enfant a des besoins spéciaux

Un nombre croissant de familles arrive au Canada avec un enfant à qui on a diagnostiqué un besoin spécial. D'autres enfants également nombreux arrivent avec des besoins non identifiés qui requièrent d'un appui supplémentaire. Se retrouvant à l'un des points de contact initiaux, les travailleurs de l'établissement jouent un rôle important auprès des familles lorsqu'un enfant a besoin de soutiens supplémentaires.

But: de soutenir les participants afin qu'ils puissent offrir un soutien essentiel aux familles récemment arrivées dont un enfant a des besoins spéciaux, ainsi que les informer sur les options disponibles en matièrede services et soutiens pour les besoins spéciaux à la petite enfance. Résultats d'apprentissage:

  • Aider les familles et les enfants ayant des besoins spéciaux à trouver le soutien dont ils ont besoin.
  • Mieux comprendre et soutenir les familles dans le cadre du deuil associé au diagnostic.
  • Partager des renseignements de base sur les options de services et de soutien disponibles et sur la manière d'y avoir accès (par exemple: les Services particuliers à domicile, les services de relève, Early Abilities, la thérapie de la parole et physique).
  • Aider les familles à comprendre l'importance de chercher du soutien avant que l'enfant ne commence à aller à l'école maternelle.

Shanda Burnett croit fermement à la création d'opportunités d'apprentissage et de croissance pour tous les enfants. En tant qu'éducatrice à la petite enfance, enseignante de ressources et Consultante en besoins spéciaux chez CMAS, Shanda promeut habilement l'inclusion des enfants nouveaux arrivants ayant des besoins spéciaux au sein des programmes de Services de garde pour les enfants de nouveaux arrivants, ainsi qu'auprès de la communauté des services de garde. Elle a une ample expertise en matière de soutien au développement social et émotionnel des enfants, y compris des enfants autistes, ainsi que des connaissances profondes en matière d'établissement, de développement de l'enfance et de méthodes d'évaluation.

A5 & B5
Des compétences communicationnelles pour la résolution de conflits
(3 heures)

Cette formation est une introduction aux techniques et aux habiletés permettant de rehausser la capacité des participants de répondre au conflit au sein du personnel, avec des clients et d'autres interlocuteurs. Les participants exploreront la nature et la dynamique du conflit et utiliseront la résolution deproblèmes axée sur les intérêts ainsi que l'écoute active comme moyens pour résoudre le conflit. Ils pratiqueront sur place la désescalade des conflits avec le modèle rapide du programme CRT (Conflict Resolution Training) . Ce modèle tient compte de la diversité, du pouvoir et de l'oppression.

  • Autoréflexion chez les participants à propos de leurs expériences en matière de conflit.
  • Comprendre la nature et la dynamique de l'intesification du conflit.
  • Les approches de résolution axées sur les intérêts.
  • L'écoute active en vue de désamorcer le conflit, en identifiant les intérêts sou-jacents.
  • La confrontation et l'établissement de limites sans intensifier le conflit.
  • Pratique d'habiletés en petits groupes.

Les formateurs associés au programme CRT (Conflict Resolution Training) de St. Stephen's sont tous des praticiens ayant une solide expérience des choses qu'ils enseignent : la communication, le coaching, l'animation et le renforcement des équipes, entre autres. Ils sont divers et ils ont différentes professions et parcours. Le formateur qui offrira cet atelier a l'expérience nécessaire pour comprendre le travail mené par les membres d'OCASI.

A6 & B6
L'art de la guérison pour le mieux-être personnel et organisationnel

Cet atelier répondra aux implications du stress en utilisant les anciens arts de la guérison pour mitiger l'impact. Nous offrons une approche intégrée de la gouvernance de soi-même qui soutient et renforce la résilience et la durabilité de l'employé. Le stress peut être défini comme la détresse émotionnelle qui résulte de l'exposition fréquente de l'individu à des difficultés, à la douleur ou au traumatisme. Le personnel de première ligne et les gestionnaires sont à haut risque de maladies liées à une gestion exigeante, à de hautes attentes et à des circonstances particulièrement éprouvantes chez les clients. Répondre à l'épidémie de stress dans le milieu de travail est une stratégie intelligente. Il s'avère non seulement bénéfique, mais en fait nécessaire, d'offrir au personnel des concepts simples qui rehaussent leur niveau de conscience, ainsi que des outils et des techniques pour composer avec des expériences réelles dans le cadre de leur travail auprès de leurs clients.

Aina-Nia travaille dans le domaine du développement du leadership corporatif et comunautaire depuis plus de deux décennies. Elle a conçu et animé plusieurs programmes de développement personnel et professionnel offerts à des publics universitaires, corporatifs, spirituels et de la société civile au Canada, aux États-Unis, aux Caraïbes et au Ghana. Ces programmes comprennent le SLTTM (Sacred Leadership Training) et The Healing Arts for Personal and Organizational WellnessTM (L'art de la guérison pour le bien-être personnel et organisationnel). En 2016, Aina-Nia a été nommée l'une des Top 100 Black Women to Watch in Canada (les principales 100 femmes noires à observer au Canada) et en 2015 elle a été reconnue par le gouvernement de l'Ontario pour ses contributions à la communauté. En 2008, Aina-Nia a été nommée l'une des femmes les plus inspirantes en Ontario (Toronto's Most Inspiring Women). Elle a été récipiendaire de reconnaissances décernées par des médias tant du Canada que des États-Unis. Aina-Nia est en train de finaliser sa première série de télévision documentaire, titrée Remembering Her PowerTM (Se souvenir de son pouvoir). Aina-Nia est connue pour la clarté, la passion, le sens chaleureux de l'humour et la perspicacité qu'elle apporte à ses ateliers de formation. Elle livre remarquablement des théories et des techniques novatrices sur la gouvernance de soi-même comme moyen pour soutenir la résilience personnelle et organisationnelle de ceux qui évoluent au sein des mouvements sociaux et politiques.

Natasha Eck est éducatrice de niveau élémentaire au sein du Conseil scolaire du district de Durham. Depuis plus d'une décennie, elle anime plusieurs programmes pour les jeunes pour le compte de SWI, ainsi que plusieurs autres programmes de création artistique pour les communautés locales. Elle est diplômée de l'Université York, détenant un baccalauréat avec distinction en Danse, ainsi qu'un baccalauréat en Éducation. Natasha a enseigné la danse, le jeu de comédien et le théâtre musical dans le cadre d'organismes tels Dance Immersion, Arts Starts, Arts Express, Dusk Dances, la Compagnie d'Opéra du Canada, Moyo Wa Africa Collective et le programme Rites of Passage, de WoodGreen. Les expériences les plus récentes de Natasha incluent une résidence artistique pour le Festival tdsbCreates 2017 et un engagement comme spécialiste de la danse pour la Sharing Dance Initiative, du Ballet National du Canada.

A7
La lutte contre le racisme et la Réconciliation avec les peuples indigènes du Canada

Cette séance explore la lutte contre le racisme et les Appels à l'action formulé par la Commission de vérité et de réconciliation du Canada relativement aux nouveaux arrivants. La séance sensibilisera les nouveaux arrivants au Canada quant au racisme envers les peuples autochtones afin de briser le cycle des nouveaux arrivants qui perpétuent les stéréotypes et les attitudes racistes envers les groupes indigènes. Les animateurs partageront des renseignements compilés par la Multicultural Association of Northwestern Ontario et le Regional Multicultural Youth Council (RMYC) dans le cadre de Canada 150, présentant la perspective des jeunes autochtones à propos de la colonisation. La séance inclura la projection de Coming Together to Talk, un film produit pas des jeunes autochtones à Thunder Bay, qui aborde leurs expériences en matière de racisme, de discrimination et de violence dans cette ville. La projection sera suivie d'un dialogue.

Moffat Makuto est le Directeur général de MANWO, un organisme de regroupement régional pour les groupes ethnoculturels et des Premières Nations dans le nord-ouest de l'Ontario. MANWO et le RMYC travaillent avec des groupes autochtones pour bâtir des ponts de compréhension et collaborer autour de projets qui combattent le racisme et la discrimination. Les deux groupes ont lancé un programme d'accueil et d'orientation à l'intention des étudiants de Premières Nations qui viennent de réserves lointaines dans le nord pour faire leurs études dans des centres urbains. Par la suite, ils ont été invités à créer un bureau dans une école secondaire des Premières Nations en vue d'offrir des activités après l'école aux étudiants autochtones internes.

Cornelius Beaver est un cadre dirigeant au RMYC. Membre de la Première Nation Nibinamik, il est étudiant à une école des Premières Nations et il préside au Comité pour la Réconciliation du RMYC, siégeant aussi à Diversity Thunder Bay et au Comité consultatif sur la lutte contre le racisme et pour le respect, de la Ville de Thunder Bay. Il est impliqué à plusieurs initiatives pour améliorer les relations raciales dans les écoles.

B1
Les changements à l'Aide sociale (POSPH/Ontario au travail): ce qui a été annoncé, ce que cela pourrait signifier et ce à quoi on peut s'attendre
(Interprétation bilingue disponible)

L'atelier commencera par un bref survol d'Ontario au travail et du Programme ontarien de soutien aux personnes handicappées (POSPH), ainsi qu'un bref historique de l'aide sociale en Ontario. On examinera les changements annoncés par le gouvernement de l'Ontario affectant ces deux programmes, y compris le calendrier de mise en oeuvre prévu. On offrira une analyse des implications de ces changements. Il y aura une discussion des démarches que les gens peuvent entreprendre dès maintenant. On offrira également de l'information sur comment obtenir de l'aide de HALCO ainsi que d'autres cliniques juridiques. Les participants prendront connaissance des changements et de ce qu'ils peuvent faire dès maintenant pour soutenir leurs clients qui demandent et qui reçoivent un soutien du POSPH ou d'Ontario au travail. L'atelier prendra la forme d'une présentation avec PowerPoint qui encouragera les questions et la discussion. Les participants recevront une trousse d'information, y compris une liste de suggestions pour les prestataires de services.

Jill McNall a été travailleuse juridique communautaire à la HIV & AIDS Legal Clinic Ontario (HALCO) depuis 2007. HALCO est une clinique juridique de bienfaisance à but non lucratif qui offre des services juridiques gratuits aux personnes vivant avec le VIH ou avec le sida en Ontario. Au fil de sa carrière, elle s'est concentrée sur des enjeux relatifs à la justice sociale, à la pauvreté, au maintien du revenu et à la lutte contre la violence. Avant de se joindre à HALCO, elle a oeuvré de nombreuses années comme travailleuse juridique communautaire à Willowdale Community Legal Services. Elle détient un baccalauréat en arts de l'Université de Toronto et elle est devenue parajuriste titulaire de permis en 2008. Jill parle l'espagnol comme langue seconde.

B2
La pauvreté marquée par la couleur: l'accès juste et équitable au marché du travail

D'abord, nous examinerons de près la réalité de la pauvreté marquée par la couleur de la peau en Ontario, ainsi que son impact sur les peuples autochtones et les personnes de couleur, en utilisant des données et des résultats de recherche basés sur le recensement canadien de 2016. Par la suite, grâce à des démarches interactives, nous prendrons connaissance de l'histoire et des succès documentés de la Loi fédérale sur l'équité en emploi (en vigueur depuis 1986) pour explorer comment nous pouvons travailler ensemble de manière plus efficace en vue d'éduquer nos communautés et de mieux plaider pour un marché du travail et des opportunités de travail justes et équitables pour tous les Ontariens.

B3
Trajectoire des immigrants et réfugiés LGBTQIA+: L’importance d’une approche proactive et innovatrice pour le bien être de vos clients
(Session livrée en français)

Le phénomène de l’homo-bi-transphobie et de l’hétérosexisme persiste malheureusement dans le secteur d’établissement. En revanche à cela plusieurs personnes ne dévoilent pas leur identité et demeurent donc invisibles dans la population immigrante et réfugiée . Leur besoin ne sont pas pris en compte ou compris par les prestataires de services. Au cours de cet atelier, nous aborderons la trajectoire des immigrants et réfugiés LGBTQIA+ afin que vous puissiez promouvoir et maintenir le développement des structures inclusives nécessaires à l’offre de service aux personnes LGBTQIA+. Acquérir une meilleure compréhension sur des approches anti-racistes et anti-oppressives à l’égard de cette clientèle. Approfondir vos connaissances des services existants et promouvoir les services à venir des personnes LGBTQIA+ . Susciter un engagement collectif à mobiliser les ressources nécessaires.

Naima Hazem travailleuse sociale en Ontario. Actuellement j’occupe le poste de gestionnaire de cas et de projet pour Francoqueer organisme privé à but non lucratif. Auparavant, j’avais travaillé en tant que travailleuse sociale dans les services sociaux du département de la région Parisienne en France. La mission principale était la lutte contre les exclusions. Ensuite, j’ai travaillé pour le même département à la maison départementale des personnes handicapées où l’on appliquait la loi de 2005, pour favoriser l’accessibilité des personnes handicapées et la compensation du handicap.

Au sein de Francoqueer,, nous intervenons auprès du public LGBTQIA vulnérable.. Notre association offre un programme d’aide à l’établissement et à l’intégration des nouveaux arrivants et réfugié.e.s LGBTQIA francophones dans la région de Toronto.

Sizwe Inkingi s'identifie en tant que personne Afropolitaine non-binaire, africaine et immigrante, passionnée du renforcement et de l’accroissement du pouvoir communautaire. Sizwe a déménagé à Ottawa il y a cinq ans pour compléter ses études supérieures à l’Université Carleton. Sizwe a un baccalauréat en Gestion d’affaires et de politiques publiques, travaillant actuellement à l’Ontario Council of Agencies Serving Immigrants à Toronto à la Coordination de l’Initiative Espaces Positifs. Cette initiative vise à rehausser les capacités du secteur au service des immigrants et des réfugiés de l’Ontario afin de mieux servir les nouveaux arrivants LGBTQIA+. Sizwe œuvre principalement à renforcer le réseau des communautés de nouveaux arrivants LGBTQIA+ au Canada et à offrir des ressources et des outils à la communauté plus ample. Son travail se penche sur la déconstruction des traumatismes et des micro-agressions subis par les personnes immigrantes et les personnes racialisées.

B4
Engager créativement les employeurs en vue du succès des nouveaux arrivants dans le milieu de travail

Cette séance offrira un survol des meilleures pratiques d'engagement des employeurs pour les nouveaux arrivants chercheurs d'emploi. Nous puiserons des exemples de pratiques novatrices de deux des Centres d'emploi KEYS permettant de connecter les nouveaux arrivants avec des employeurs locaux: le Professional Internship for Newcomers (PIN, des stages professionnels pour nouveaux arrivants) pour les professionnels immigrants et Destination Employment pour les nouveaux arrivants qui cherchent un emploi durable dans le secteur de l'hôtellerie.

Les coordonnateurs de ces programmes partageront leurs expériences de façon créative afin d'identifier et de réponse aux besoins des employeurs tout en plaidant pour leurs clients en promouvant les atouts uniques des immigrants, offrant de la formation en milieu de travail et du mentorat en poste. Bien que ces programmes aient été conçus pour deux groupes de clients bien distincts, l'utilisation créative de ces approches a mené vers de hauts niveaux de succès pour les participants des deux programmes.

Au cours de la présentation, nous utiliserons des exemples des programmes, y compris des vidéos. La séance se terminera par des études de cas et des discussion en petits groupes.

Wessam Ayad est Coordinnateur principal de projets au Centre d'emploi KEYS et il aide les nouveaux arrivants à mettre à contribution leurs talents, à surmonter des obstacles et à se connecter sur des opportunités de travail dans le secteur de l'hôtellerie au Canada. Wessam croit fermement que les compétences des nouveaux arrivants sont des atouts formidables et que leur créativité et persévérance peuvent contribuer énormément à l'économie canadienne. Wessam détient un baccalauréat en Gestion d'affaires, il a offert du coaching et du soutien à des étudiants internationaux et à des immigrants depuis de nombreuses années et il a introduit avec succès de nouvelles méthodes pour aider les nouveaux arrivants à atteindre leurs objectifs et à contribuer de manière réussie à leur communauté.

Bridget Glassco a commencé sa carrière en enseignant l'ALS et elle compte 15 ans d'expérience dans le secteur à but non lucratif. Elle a passé les derniers neuf ans au sein de l'équipe pour l'emploi des nouveaux arrivants au Centre d'emploi KEYS, ayant développé le programme Professional Mentoring Partnerhsip (partenariat pour le mentorat professionnel) et, plus récemment, le Professional Internship for Newcomers (PIN). Bridget est certifiée TESOL et elle détient un diplôme de deuxième cycle en Développement économique communautaire, ainsi qu'une maîtrise en Interventions sociales basées sur des données probantes.

B7
Identifier et évaluer la traite de personnes dans les communautés de nouveaux arrivants

Cette séance explorera les éléments de la traite des personnes et montrera comment le recrutement, la coercition et l'exploitation s'interconnectent pour perpétuer ce crime. On utilisera des études de cas pour aider les participants à identifier les causes principales du phénomène ainsi que des stratégies de prévention. Puisque plusieurs secteurs attribuent souvent divers types d'étiquettes à la traite des personnes, la séance explorera un continuum d'exploitation ainsi que les ressemblances et les différences qui marquent le soutien à des populations diverses, dont les personnes survivantes réfugiées, immigrantes et travailleuses migrantes, les communautés autochtones, les hommes et les femmes, les jeunes et les communautés LGBTIQ2S. Cette séance offrira aux travailleurs de première ligne de l'information sur les indicateurs de la traite et des stratégies pour aider les personnes survivantes à avoir accès à des services.

Coordinnatrice des Services de travail social à l'Aide juridique de Windsor. Co-Présidente du Comité contre la traite de personnes du Conseil canadien pour les réfugiés.

C1 & D1
Les changements récents aux règles, politiques, procédures et ressources fédérales et provinciales qui limitent l'accès
(Interprétation bilingue disponible) (3 heures)

Cette séance offrira aux participants un survol des changements récents affectant les critères d'admissibilité, les politiques, les procédures et les ressources qui ont pour effet de limiter l'accès des demandeurs d'asile au système de détermination du statut de réfugié. On abordera également les compressions budgétaires à l'aide juridique entrées en vigueur cette année. La séance favorisera l'échange d'idées, l'identification d'initiatives et le partage des manières dont les organismes sont en train de répondre à ces changements.

La présentation inclura des matériels de formation et des ressources éducatives clés en lien avec les nouvelles procédures dans le processus de détermination du statut de réfugié. On offrira des lignes directrices pour le soutien aux demandeurs d'asile qui doivent se présenter devant la CISR, IRCC ou l'ASFC sans représentant juridique.

Francisco Rico-Martinez détient une maîtrise en économie du Costa Rica et un diplôme en droit du Salvador. Au Salvador, il a été professeur à l'université nationale, écrivain, analyste politique et défenseur des droits de la personne. Il est actuellement co-directeur de FCJ, organisme voué à répondre aux divers besoinx des gens en situation précaire. En outre, M. Rico-Martinez est ancien Président du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) et il a été membre du Comité consultatif en matière de droit de l'immigration et d'asile de l'Aide juridique. Francisco a à son compte une longue histoire de plaidoyer pour les victimes de violations des droits de la personne, tout particulièrement des réfugiés.

C2
Travailler auprès des réfugiés parrainés et des groupes répondants en vue d'un parrainage réussi

Cet atelier outillera le personnel de première ligne des organismes d'établissement, leur donnant l'information dont ils ont besoin pour les services qu'ils offrent aux réfugiés parrainés et aux groupes répondants en vue de faciliter un parrainage réussi. Les sujets abordés comprennent: le rôle des traveilleurs d'établissement dans le cadre du parrainage de réfugiés; les défis communs affectant les réfugiés parrainés après leur arrivée; les meilleures pratiques de travail auprès des groupes répondants et des réfugiés parrainés; les droits des réfugiés parrainés; et comment gérer les disputes et éviter la rupture de l'engagement de parrainage. L'atelier prendra la forme d'un exposé, utilisant des études de cas et des discussions en petits groupes.

Le Refugee Sponsorship Training Program (RSTP, programme de formation pour le parrainage de réfugiés) est un programme d'envergure nationale conçu pour soutenir les Signataires d'Entente de Parrainage du Canada, leurs Groupes Constitutifs, les Groupes de cinq et les Répondants communautaires. Le RSTP est financé par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et il est administré par Catholic Crosscultural Services (CCS).

Nadine Nasir est Formatrice de niveau national au Refugee Sponsorship Training Program (RSTP, Programme de formation pour le parrainage de réfugiés). Depuis plusieures années, elle y offre de l’information et de la formation sur le parrainage de réfugiés tant aux répondants qu’aux membres du public. Précédemment au RSTP, Nadine a mené un projet pilote qui offrait du soutien pour la résolution de conflits à l’intention des répondants, des réfugiés et des conseillers en établissement. Son expérience comme formatrice au sein du secteur l’a emmenée à oeuvrer comme Éducatrice des adultes au Partenariat local en matière d’immigration du secteur sud de Toronto. Elle y a développé et livré des ateliers pour former des formateurs parmi les prestataires de services qui travaillent auprès de nouveaux arrivants vulnérables à Toronto. Avant d’avoir travaillé dans le secteur de l’établissement et de la réinstallation, Nadine a travaillé à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada pendant trois ans, écrivant des rapports sur les droits de la personne et sur la situation prévalente dans des pays spécifiques, utilisés pour guider la prise de décisions dans le cadre des audiences d’asile. Nadine a également travaillé au Middle East Research Centre de l’Université Columbia, menant une initiative pour développer un institut de formation à Amman, Jordanie, pour le personnel des agences de l’ONU et des ONGs qui offrent des services de santé publique aux réfugiés au Moyen Orient.

C3
Modèle de gestion de cas inclusif et centré sur le client

Dans le cadre de l'arrivée des réfugiés et de l'augmentation du nombre de nouveaux arrivants au Canada, cet atelier offrira divers outils et modules pour répondre aux dimensions complexes des services d'établissement et d'intégration. Ce sera une séance pratique sur des stratégies efficaces pour effectuer l'évaluation des besoins, le développement d'un plan d'établissement et d'intégration, l'écoute active, la coordination de services, le travail avec autrui, l'écriture d'objectifs et la mesure des résultats. Cet atelier discutera de l'approche inclusive dans le cadre du modèle de livraison de services, de la prise de distance face aux biais inconscients, et de la compréhension des comportements. Les participants effectueront des exercices pratiques en utilisant des études de cas, partageront leurs contributions et résoudront des problèmes.

Hanadi Al Masir est la Directrice de Social Enterprises. Elle a travaillé avec HMC offrant du soutien, du plaidoyer et de l'assistance à des nouveaux arrivants ayant besoin d'information et de ressources relatives à un éventail de questions. Elle a agit à titre de consultante en matière d'immigration et d'étalissement auprès de nombreuses organisations à Halton et dans d'autres régions. Elle a réalisé des présentation dans de nombreuses conférences dont le Safe Guardian Halton Forum, Shared Responsibility of Prevention of Child Sexual Abuse, Halton Showcase, Equity and Social Justice et Trauma of Exile and Challenges to Settlement avec le Centre Canadien pour les Victimes de la Torture, à Toronto. Elle est passionnée de diversité et d'inclusion.

C4
Notre espace, notre voix

Un moment et un espace exclusivement pour les travailleurs de première ligne afin qu'ils aient une discussion animée et ouverte autour de questions d'intérêt commun. Un espace pour identifier des stratégies ou simplement un endroit pour créer des liens. Cette séance est fermée aux gestionnaires, aux directeurs généraux, aux représentants gouvernementaux et à toute personne n'appartenant pas au secteur des services aux immigrants et aux réfugiés.

C5
Communiquer efficacement avec vos clients et avec votre communauté

Depuis sa création en 1975, Silent Voice a maintenu une philosophie qui encourage la communication efficace et significative. Grâce à cette séance, les participants pourront apprendre comment cette valeur a influencé nos services de première ligne et mené vers une réduction des obstacles communicationnels, tout particulièrement auprès des nouveaux arrivants de partout dans le monde qui ne maîtrisent pas l'anglais ou le français. Du point de vue tant de la gestion que des services de première ligne, Silent Voice partagera des analyses et des manières novatrices pour que les travailleurs d'établissement puissent présenter leurs services et mieux communiquer avec leurs clients et leurs communautés de manières significatives. Bien que Silent Voice serve la communauté des personnes sourdes, les discussions ne se limiteront pas à des questions relatives à la communication avec des nouveaux arrivants qui sont sourds: nos manières novatrices de communiquer s'appliquent à tout organisme voulant simplement moderniser leurs connections et leurs communications avec les nouveaux arrivants. Veuillez noter que cette séance sera menée en Langue de signes américaine avec des interprètes en anglais parlé pour qu'elle soit accessible à tous les participants.

Plan de présentation:

  • La touche humaine dans les communications.
  • Porquoi et quand établir un contact.
  • Faire passer votre message.
  • L'écoute active et la dignité du client.
  • La complexité du processus de traduction.
  • La conscience de l'interculturalité et les interventions interculturelles.
  • L'utilisation de la technologie.
  • L'avenir de la communication.
  • Distribution de ressources parmi les participants.

Michael travaille à Silent Voice comme Directeur de programmes depuis bientôt 20 ans, ayant mené la modernisation de nombreux programmes et services communautaires et éducatifs et, en tout temps, demeurant fidèle au principe de Silent Voice: nous voulons tous communiquer. Michael effectue actuellement des études en haute gestion en vue de rehausser son leadership déjà fort au sein de la communauté des personnes sourdes.

Rosaria est diplômée de l'Université Gallaudet, détenant un baccalauréat en Psychologie. Elle est travailleuse d'établissement à Silent Voice depuis trois ans. Rosaria apporte une riche expérience à ce poste, ayant travaillé dans les domaines de la gestion des services communautaires, des services directs aux clients et de l'éducation. Elle a une ample expérience de plaidoyer pour l'accessibilité des communications pour tous les consommateurs qui sont des personnes sourdes ou malentendantes. Rosaria est une personne sourde et elle utilise la Langue de signes américaine comme sa langue principale.

C6
Entre le local et l'international: l'impact de la violence faite aux femmes et aux enfants

Dans le cadre de cette séance, nous discuterons des obstacles et défis auxquels font face les femmes ayant un statut migratoire précaire lorsqu'elles subissent de la violence. Nous aborderons les intersections entre les enjeux de la violence faite aux femmes et les complexités affectant les personnes sans papiers et nous présenterons des pratiques prometteuses pour le travail en collaboration avec les femmes et les enfants.

A. Objectifs :

  1. Les participants auront un meilleur niveau de compréhesion des défis et des obstacles auxquels font face les femmes ayant un statut migratoire précaire lorsqu'elles subissent de la violence.
  2. Les participants auront un meilleur niveau de compréhesion des risques de sécurité accrus encourus par les femmes au statut migratoire précaire qui font face à de la violence.
  3. Les participants auront accès à des outils pour rehausser la prestation de services auprès des femmes et des enfants qui utilisent leurs services.

B. Description

  • Tour de table et brise-glace
  • L'accès au système de maisons d'hébergement pour femmes battues
  • Contexte de la problématique. Défis et obstacles. Risques à la sécurité. Stratégies et outils pour le changement. Questions et réponses.

Laverne compte 17 ans d'expérience de travail dans le secteur sans but lucratif, dont 8 ans en position de leadership, se concentrant spécifiquement sur les ressources humaines et la gestion de programmes. Actuellement, Laverne est Gestionnaire de programmes et de services à la clientèle à Ernestine's Women's Shelter. Laverne a conçu, développé et mis en oeuvre avec succès le programme d'aide juridique, ayant bénéficié à plus de 200 femmes. Ce programme répond aux obstacles affectant l'accès des femmes à la justice. Laverne offre à diverses organisations des formations dynamiques en matière d'ARAO (sigle en anglais pour anti-racisme et anti-oppression) en lien avec la violence faite aux femmes et aux enfants.

Jennifer plaide pour les femmes et pour les enfants au statut migratoire précaire, tout particulièrement celles et ceux qui fuient la violence. En tant que personne ayant vécu au Canada avec un statut précaire, Jennifer est également une survivante de la violence. Jennifer est mère célibataire de 3 jeunes hommes et elle travaille actuellement comme cuisinière et conseillère à Ernestine's Women's Shelter. Jennifer est passionnée de soutenir les femmes et les enfants.

C7
Surmonter les obstacles qui empêchent l'accès à la santé mentale chez les nouveaux arrivants

Cette séance comprendra une vidéo, une présentation PowerPoint et des activités interactives. On décrira des résultats, des facteurs de réussite et des recommandations issues de notre projet pilote de santé mentale datant d'un an. Les participants prendront connaissance des tendances statistiques, d'une analyse du milieu détaillée, des obstacles et des lacunes affectant l'accès des nouveaux arrivants aux services de santé mentale. Ils auront l'occasion de participer et d'animer des exemples d'ateliers pour contrer la stigmatisation auprès de groupes cibles, prenant appui sur des facteurs de protection et habilitant les personnes pour composer avec le stress et les circonstances adverses. La séance couvrira aussi la promotion culturellement appropriée de la santé mentale, ainsi que des services et des activités qui répondent à des facteurs de risque telle l'absence de soutien familial, l'isolement et les réseaux sociaux limités, la stigmatisation des défis de santé mentale au sein de la communauté et le manque de services culturellement appropriés. Dans l'ensemble, la présentation inclura des pratiques exemplaires pour créer des communautés sécuritaires et inclusives pour les nouveaux arrivants.

Zainab Awad est née au Soudan et elle a déménagé au Canada il y a 20 ans avec sa famille. Elle a décroché un diplôme avec distinction de l'Université McMaster en Sciences de la vie puis elle a complété une maîtrise en Santé publique à l'Université Brock. Après ses études, elle a commencé sa carrière travaillant pour la Région du Niagara dans la promotion de la santé. Elle est actuellement coordonnatrice de programmes à Niagara Folk Arts Multicultural Centre. Ses postes sont: Coordonnatrice du Programme de santé mentale et Coordonnatrice des Services aux jeunes.

C8
Jack of All Trades and Master of None : le beosin d'un protocole communautaire
(Session livrée en français)

Modernizing Employment and Skills Training Services in Ontario (2019) a donné un rapport cinglant sur le manque à gagner du système d'aide à l'emploi en Ontario. En parallèle, les statistiques démontrent que les nouveaux arrivants, les minorités visibles et les groupes linguistiques vivant en situation minoritaires d’autant plus touchés lorsque des joueurs prétendent pourvoir desservir "tout le monde". Ce sont surtout les minorités qui tombent entre les failles de ce système. Par contre, ces manquements peuvent être comblés et surmontés si tous les joueurs, que ce soit les différents paliers du gouvernement, les agences communautaires, les entreprises privées, les familles ou les particuliers, assument leurs rôles respectifs, se complémentent et s'engagent dans un protocole communautaire. Il existe plusieurs histoires à succès au Canada dont on peut s'inspirer pour faire avancer ce dossier "ensemble".

Directeur régional du code postal ""P"" pour la Société économique de l'Ontario (SÉO), Christian Howald est le champion des mangeurs de tartes aux bleuets du Grand-Sudbury. Il est aussi instructeur de Judo au YMCA de Sudbury, chanteur d’opéra, yodleur et président du Phénix (organisme provincial pour l’accessibilité et l’inclusion). Muni d’une maîtrise en recherches sociales appliquée et spécialisé en développement économique, social et communautaire régional, Christian travaille depuis près de 20 ans à développer les capacités des communautés du parc Algonquin au Manitoba de prendre charge leur avenir économique.

D2
Un protocole pour la santé mentale

Cette séance explorera l'importance d'un Protocole pour la santé mentale pour les organisations et comment nous pouvons répondre et/ou intervenir pour aider les clients, mais aussi le personnel, de manière appropriée et opportune non seulement autour de leur sécurité physique mais aussi de leur sécurité psychologique. On utilisera des exemples tirés des 41 ans d'expérience de CCVT auprès des clients et du personnel, partageant ainsi des situations vécues mais aussi en apprenant des participants également. Il est très important que les organismes développent un protocole en matière de santé mentale adapté à leurs propres besoins.

Mulugeta Abai est le Directeur général du Centre Canadien pour les Victimes de la Torture (CCVT). Il siège actuellement comme l'un des deux membres du Conseil représentant l'Amérique du Nord et il fait partie aussi des 8 personnes au sein du Comité consultatif sur la santé au Conseil international de rehabilitation pour les victimes de la torture (International Rehabilitation Council for Torture Victims). Mulugeta détient un baccalauréat en éducation de l'Université d'Addis-Abeba et un baccalauréat en arts de l'Université York. Il a récemment complété une maîtrise en Leadership dans le secteur sans but lucratif de l'Université de Pennsylvanie.

D3
Les jeunes et vous

Cette présentation offrira un survol des nombreux osbtacles systémiques auxquels font face les jeunes nouveaux arrivants, réfugiés et au statut migratoire précaire dans leurs efforts pour avoir accès à des services sociaux et communautaires. La séance inclura des récits anecdotiques et de première main qui illustrent les expériences des jeunes qui essayent de se faire une vie à Toronto. La présentation sera interactive et, comme l'ensemble de notre travail, sera menée par des pairs, décrivant notre modèle From Youth to You, qui vous encourage à jouer un rôle actif à la création de communautés plus accessibles et équitables. L'échange d'idées sera le bienvenu, abordant des initiatives existantes et les moyens pour répondre aux défis en développant un plus ample réseau communautaire de jeunes.

Loly est ancienne Présidente d'OCASI et du CCR. Elle a passé sa vie et sa carrière à lutter pour la justice. À son arrivée au Canada en tant que réfugiée, elle est devenue extrêmement consciente des expériences vécues par tous types de personnes. En 1991, elle et Francisco ont fondé le FCJ Refugee Centre. Loly a une compréhension profonde de ce qui est en jeu lorsqu'on crée un environnement sécuritaire pour des gens vulnérables qui puisse les inviter à rebâtir leur compréhension d'eux-mêmes. En 2004, la Ville de Toronto lui a décerné le Prix Constance E. Hamilton pour son engagement et ses contributions inlassables aux droits des femmes et à la justice sociale. Elle a également été récipiendaire du Peace Medallion du YMCA.

Natasha est Coordonnatrice de l'Accès à éducation, à FCJ. Elle aime le travail qu'elle partage avec le Réseau des jeunes. Diplômée de l'Université de Toronto et du Collège Seneca, elle se concentre sur le domaine du travail de services sociaux auprès des nouveaux arrivants et des réfugiés.

Dequana est une jeune récemment arrivée qui vit à Toronto. Sa passion est la formation culinaire et le travail avec les enfants. Elle est engagée comme bénévole au sein de plusieurs groupes de jeunes dans la ville et elle s'avère une membre de la communauté engageante, engagée et passionnée.

D4
La condition féminine dans le secteur: planifier pour l'avenir

Cet atelier seulement pour les femmes offrira un survol du travail des femmes dans le secteur. Une discussion sous forme de panel avec des invitées riches en information permettra d'offrir des renseignements clés sur le travail décent, le salaire des femmes et la planification de la succession. Les participantes prendront connaissance du Caucus des femmes d'OCASI. Elles aideront à développer un plan d'action en vue d'améliorer les opportunités pour l'avancement des femmes au sein du secteur.

Fatima Filippi est la DIrectrice générale de Rexdale Women's Centre, à la tête de plus de 80 membres du personnel qui offrent des services à plus de 13 000 clients en 19 langues différentes sur 3 points de services à Toronto. Fatima est passionnée de justice sociale et d'améliorer la vie des femmes, de leurs enfants et de leur famille. Fatima compte plus de 37 ans de travail au sein des secteurs de services aux immigrants et aux femmes. Elle a énormément d'expérience de travail auprès de divers paliers de gouvernement, bailleurs de fonds, parties prenantes communautaires, réseaux, coalitions et partenariats. Elle a siégé sur plusieurs conseils d'administration, détenant plusieurs postes de haut niveau.

Marcie Ponte est la Directrice générale de Working Women Community Centre. Elle apporte 45 ans d'expérience de travail au sein d'organismes sans but lucratif et de syndicats. Marcie a été leader au sein du mouvement des femmes immigrantes, dans le cadre d'organisations multiculturelles et multiraciales de services directs par et pour des femmes immigrantes. Au cours de derniers 18 ans, Marcie a fait passer son organisation de 12 à 140 personnes employées, avec 5 points de service dans la Ville de Toronto et offrant des services en plus de 25 langues.

D5
L'immi-preneur: l'emploi à son propre compte comme option pour les nouveaux arrivants

Reconnaître et promouvoir les bienfaits de l'entreprenariat immigrant Les nouveaux arrivants au Canada, toutes catégories confondues (travailleurs qualifiés, entrepreneurs, familles et réfugiés), sont porteurs de compétences, d'expertise et de connaissances relatives aux marchés de leur pays d'origine qui leur permettent de lancer et de développer un projet d'affaires au Canada. Pour certains, il s'agit là d'une option d'emploi viable. Cette séance a pour but de présenter l'emploi à son propre compte et l'entreprenariat comme une alternative possible pour les efforts de réduction de la pauvreté, étant donné leur importance et leur croissance. Les participants apprendront comment commencer à évaluer les clients pour identifier leur potentiel entrepreneurial. Ils comprendront les bénéfices de l'entreprenariat pour le groupe cible. On leur présentera une gamme de programmes et de services disponibles pour les nouveaux arrivants souhaitant explorer l'entreprenariat au Canada, dont des ressources gouvernementales, du secteur sans but lucratif et de certains secteurs d'activité.

Jacqueline Roberts est Gestionnaire et animatrice au programme Job Skills Self Employment Pathways for Newcomers (SEPN). Le programme SEPN a vu le jour en 2013 pour aider les nouveaux arrivants à démarrer une entreprise. Au préalable, elle a aussi travaillé comme coach d'affaires et animatrice au Job Skills Self Employment Program for Persons with Disabilities. Le parcours professionnel de Jacqueline comprend l'éducation des adultes, l'emploi à son propre compte, le coaching d'affaires, la formation et les allocutions motivationnelles. Elle a participé comme oratrice et présentatrice à des événements dans le Grand Toronto.

Jasenka Moskun est Animatrice et Coach d'affaires principale au programme Job Skills Self Employment Pathways for Newcomers. Elle-même étant nouvelle arrivante au Canada, Jasenka apporte d'amples connaissances en tant que propriétaire de sa propre entreprise dans le secteur des soins de santé avant de se joindre à Job Skills. Depuis 2013, elle a travaillé avec plus de 300 nouveaux arrivants au Canada alors qu'ils développaient et mettaient en oeuvre leurs projets d'affaires, qui deviendraient des entreprises à succès sur le plan local ou international. Photographe récipiendaire de prix, elle parle aussi le français et le croate et elle est présentatrice bénévole auprès de groupes d'affaires du Grand Toronto.

D6
Comprendre votre style de communication: quel est le vôtre?

La plupart du travail d'établissement repose sur un fondement de communication mais, est-ce que nous réfléchissons comme il faut à nos communications? Connaissez-vous votre style de communication? Lors de cette séance animée et interactive, les participants effectueront une auto-évaluation pour déterminer leur style de communication. Ces styles affectent non seulement comment nous communiquons des renseignements (l'émission), mais aussi comment nous réagissons aux communications (la réception). Une meilleure compréhension des différents styles et de comment interagir avec autrui de manière flexible nous permet d'être plus efficaces dans nos communications. Nous aborderons également 7 stratégies pour une communication interculturelle efficace.

Faed Hendry est Gestionnaire de la Formation et de la Liaison à Findhelp Information Services à Toronto, Ontario. Il a livré des centaines d'ateliers de formation sur des thèmes telle l'information, l'évaluation des besoins et l'aiguillage. Il est Spécialiste certifié en ressources communautaires et il a travaillé avec un grand nombre d'organismes d'établissement en Ontario.

D7
Le VIH et la législation en matière d'emploi

Cet atelier couvrira les droits de la personne et les accommodements au travail pour les personnes ayant un handicap, y compris mais sans se limiter au VIH. On discutera également des sources de remplacement du revenu si quelqu'un est temporairement dans l'impossibilité de travailler par cause de maladie. On abordera ensuite les règles relatives au fait de travailler pendant qu'on reçoit un soutien au revenu du Programme ontarien de soutien aux personnes handicappées (POSPH). Finalement, on couvrira les sources de soutien si quelqu'un a un problème avec son employeur. La séance comportera un exposé avec un PowerPoint, des questions et réponses et des études de cas. À la fin de la présentation, les participants pourront identifier des questions juridiques relatives à l'emploi qui sont pertinentes pour les personnes handicappées et ils sauront comment trouver des soutiens juridiques pour aider leurs clients.

Robin Nobleman est avocate-conseil à l'interne à la HIV & AIDS Legal Clinic Ontario (HALCO) depuis 2017. Détentrice d'une maîtrise en Santé, communauté et développement, elle a travaillé dans les domaines des politiques de santé et des services directs au Canada, au Kenya et au Royaume-Uni. Avant de travailler à HALCO, elle a complété sa formation en droit et elle a pratiqué le litige pour une firme chef de file du domaine du travail et de l'emploi. Robin offre désormais des services de conseil et d'information ainsi que de la représentation juridique à des personnes vivant avec le VIH dans plusieurs domaines dont l'aide sociale, le logement, les droits de la personne, l'emploi et la protection de la vie privée. Robin est enseignante en Droit de la santé publique à l'Université de Toronto.

D8
Programme de mobilité Francophone : Comment convaincre les employeurs d'embaucher de la main d'oeuvre qualifiée et bilingue à l'international ?
(Session livrée en français)

Cet atelier permettra aux participants de contribuer à l'intégration des nouveaux arrivants francophones mais aussi au recrutement d'une main d'oeuvre francophone bilingue et hautement qualifiée au sein d'entreprises en pénurie de compétences techniques ou spécifiques. À travers cet atelier, nous souhaitons outiller les participants qui vont découvrir des techniques de promotion d'un programme favorisant l'embauche des immigrants francophones, l'importance du développement de partenariats privés et communautaires et enfin l'intérêt de participer au développement économique de leur clientèle francophone.

Dotée d'une expertise de plus de cinq années en Ressources Humaines, ses fonctions premières consistent à soutenir et gérer une équipe de conseillers en employabilité et en entreprenariat pour accompagner les immigrants francophones désireux de trouver un emploi ou de créer une entreprise sur l'ensemble de la province de l'Ontario. Nous développons également des contacts stratégiques avec les employeurs et de nombreux partenaires soucieux du développement économique des francophones. Nous faisons la promotion de la valeur ajoutée que représente l'embauche d'une main d'oeuvre francophone qualifiée et bilingue.