A1
Travailler avec les pères immigrants afin de prévenir la violence
(Français) (90 minutes)

Que ce soit la violence conjugale ou familiale ou autre, la violence n’épargne aucune communauté. Face aux défis de l'intégration et de l'établissement de la famille immigrante, dans bien des cas, les frustrations vécues par les pères ont des répercussions sur tous les membres de la famille. Cet atelier vise donc à explorer diverses stratégies préventives qui peuvent être mises en place auprès des familles afin de prévenir toutes formes de violence. Suite à cet atelier, les travailleurs d'établissement auront des outils qu’ils pourront partager avec leurs clients afin qu'ils puissent mieux comprendre les réalités et valeurs de la communauté d'accueil et de mieux gérer leurs émotions.

Christiane Fontaine possède une trentaine d'années d'expérience de travail sur divers dossiers touchant la francophonie en milieu minoritaire. Ses expériences et ses recherches lui ont permis de bien connaître la communauté franco-ontarienne, dans toute sa diversité, autant au niveau de sa démographique que de ses défis et enjeux. Elle a développé plusieurs outils pour appuyer des intervenants francophones dans leur pratique. Elle a d’ailleurs mis en place un projet provincial pour appuyer les professionnels formés à l'étranger à obtenir leur licence de pratique en Ontario. Elle a organisé et offert plusieurs formations sur les interventions en contexte pluriethnique pour les intervenants francophones dans les domaines de la santé, des services sociocommunautaires.

Yollande Dweme, M. Pitta est une travailleuse sociale de formation et également professeure au postsecondaire en travail social. Elle est doctorante en science sociale, humaine et en éducation en justice sociale à l'université de Toronto. Son expertise se retrouve particulièrement au niveau des enjeux reliés aux Francophones vivant dans un contexte minoritaire et ceux reliés à l'intégration et l'établissement des nouveaux immigrants. Elle a animé plusieurs ateliers interactifs afin de renforcer les compétences autant des professionnels que des membres des communautés ethnoculturelles. Elle a aussi été invitée en tant que conférencière pour discuter des enjeux reliés à l'immigration.

A2/B2
L'Exercice des draps de KAIROS: une expérience d'apprentissage interactive qui enseigne l'histoire des droits des autochtones qu'on apprend rarement
(interprétation simultanée anglais-français) (3 heures)

Le Blanket Exercise (L'Exercice des draps) de KAIROS est un outil d'enseignement/apprentissage pour le partage à propos de la relation historique et contemporaine entre les peuples autochtones et non autochtones au Canada. Développé par une équipe d'éducateurs autochtones et non autochtones, il enseigne une partie de l'histoire qu'on n'apprend jamais à la plupart des Canadiens, des réfugiés et des immigrants. Le Blanket Exercise de KAIROS utilise la méthodologie de l'éducation populaire participative pour rehausser la compréhension qu'on a de notre histoire partagée en tant que peuples autochtones et non autochtones au Canada, en passant par les phases avant la prise de contact, la signature de traités, la colonisation et la résistance. Tous les participants sont activement impliqués: ils s'avancent sur des draps placés sur le plancher qui représentent la terre, et ils jouent le rôle des Premières nations, du peuple Inuit et plus tard des Métis. En suscitant un engagement émotionnel, physique et intellectuel, le Blanket Exercise éduque les participants efficacement tout en rehaussant chez eux l'empathie et la solidarité. Le lien suivant mène vers une courte vidéo à propos du Blanket Exercise de KAIROS, expliquant comment il fonctionne, ce qu'il fait et pourquoi il gagne de plus en plus de reconnaissance à travers le pays en tant qu'un important outil éducatif, de réconciliation et de construction communautaire: www.kairosblanketexercise.org

Bob Phillips (Great Bear) est un Mi'kmaq non inscrit urbain. Gardien du calumet traditionnel, Bob détient aussi un doctorat en Études autochtones de l'Université Trent. Pendant dix ans, Bob a agi comme animateur de l'émission Aboriginal Voices Radio Arts Review, qui abordait les arts, la culture et des enjeux contemporains de concert avec des membres des communautés de partout au Canada et du Grand nord. Bob a animé et mené le Blanket Exericse de KAIROS de nombreuses fois à travers le Grand Toronto.

Alfredo Barahona est venu au Canada comme réfugié en 1995. Il a étudié à l'Université York et a décroché un baccalauréat en beaux-arts en Éducation musicale. Alfredo a été tant participant qu'animateur lors des conférences d'OCASI. Dans le cadre de sont travail à CultureLink, Alfredo a aidé à développer et à piloter le «Cercle de conversation en anglais», un modèle de livraison de services utilisé actuellement par des prestataires de services d'établissement partout au Canada. Alfredo travaille actuellement à KAIROS à titre de Coordonnateur des Relations autochtones, migrantes et de réseaux. Il a animé le Blanket Exercise en anglais et en espagnol à travers le Canada. Un des principes clés du travail d'Afredo est la participation significative des personnes affectées par les enjeux.

A3/B3
Helping people find reliable legal information and legal services
(3 heures)

Newcomers to Canada often face challenges in addressing legal problems and turn to settlement workers and other social service workers for assistance. This workshop will help frontline workers build their knowledge and skills to assist their clients with these legal problems.

Participants will learn how to detect when people are facing legal problems, how to direct them to reliable sources of legal information, and how to effectively refer them for legal advice and representation. Participants will have an opportunity to work in small groups to find online information using case scenarios based on real life events. Scenarios will include examples of common legal problems people face in housing law,employment law and social assistance law.

Michelle Cader is the Community Outreach Manager at CLEO, Community Legal Education Ontario. She has worked as an educator in the non-profit sector for many years and draws on her academic background in both law and education in her current role. Over the past several years she has developed curriculum in legal information and has presented to hundreds of library staff and community workers province-wide.

A4/B4
Healthy Boundaries of Organizational Wellness
(3 heures)

L'atelier «Des limites saines en vue du mieux-être organisationnel» offre une occasion aux membres du personnel de services directs, aux coordonnateurs et coordonnatrices et aux gestionnaires pour acquérir des compétences pertinentes et utiles à l'instauration et à la durabilité de relations saines dans le milieu de travail tout en atteignant les attentes organisationnelles. Cet atelier est conçu pour offrir des outils à la fois simples et efficaces pour mettre en place et maintenir des limites claires et bien définies dans le milieu de travail en vue de renforcer les communications, établir des attentes réalistes et définir des comportements acceptables.

Aina-Nia Ayo’dele est fondatrice et directrice gestionnaire de Sacred Women International. Elle est une formatrice reconnue en matière de développement du leadership, enseignante en matière de sagesse ancienne et coach de vie. Aina-Nia a travaillé dans le domaine du développement du leadership corporatif et communautaire pendant plus de deux décennies. Elle a développe et animé plusieurs programmes de développement personnel et professionnel auprès de publics universitaires, corporatifs, spirituels et de la société civile au Canada, aux États-Unis, aux Caraïbes et au Ghana. Ces programmes comprennent le SLT™ (Sacred Leadership Training, Formation en leadership sacré) et The Healing Arts for Professional & Organizational Wellness™ (Les arts de la guérison pour le mieux-être professionnel et organisationnel).

En 2016, Aina-Nia a été nommée une des 100 Femmes noires à suivre au Canada et, en 2015, elle a été reconnue par le gouvernement de l'Ontario pour ses contributions communautaires. En 2008, Aina-Nia a été nommée une des Toronto's Most Inspiring Women (Femmes plus inspirantes de Toronto). Elle a fait l'objet de la reconnaissance de médias canadiens et états-uniens. Aina-Nia est sur le point de compléter sa première série de télévision documentaire, Remembering Her Power™, et son cours de leadership en ligne sera lancé vers la fin de 2017. Aina-Nia est connue par la clarté, la passion, l'humour chaleureux et les analyses perçantes qu'elle apporte à ses ateliers de formation. Elle livre de main de maître des théories et des techniques novatrices de maîtrise de soi-même comme moyen pour soutenir la résilience personnelle et organisationnelle pour les gens impliqués dans des mouvements sociaux et politiques.

A5
Building up - Anti Oppression with a Focus on Power Privilege & Identity
(90 minutes)

Le but de cet atelier est de rehausser les compétences et la prise de conscience des travailleurs de première ligne et des gestionnaires à propos des intersections du pouvoir, des privilèges et de l'identité, et l'impact que ces instersections ont sur le tissage de rapports avec les jeunes nouveaux arrivants.

La lutte contre les oppressions est ÉNORME et elle comporte plusieurs composants. Nous ciblerons délibérément la race, le racisme, la langue, l'ethnicité, l'âge, le genre, le vécu des réfugiés, la classe socioéconomique, les compétences, l'orientation sexuelle, la religion, les origines ancestrales et l'emplacement géographique. On abordera certains des défis que vous aurez pu rencontrer au quotidien dans votre milieu de travail, le type d'outils que vous avez développés, et votre expérience avec ces principes et pratiques organisationnelles.

Le but de cette formation est d'activer votre réflexion sur la manière de bâtir un milieu de travail inclusif, tout en comprenant la multiplicité des situations d'oppression, et gagnant de nouvelles perspectives sur les tendances auprès des jeunes néo-Canadiens et Canadiens.

Marlon Merraro compte 20 ans de travail offrant un éventail de programmes et services significatifs pour les enfants, les jeunes, les adultes, les aînés et les nouveaux arrivants dans plusieurs communautés dans la Ville de Toronto. Il est un leader dynamique, stratégique et orienté vers l'atteinte de résultats qui mise sur l'atout le plus important de la Ville de Toronto: sa diversité, en l'utilisant comme un fondement fort pour le succès, pour engager les communautés, les résidents, et les parties intéressées en vue d'améliorer la vie des résidents et des arrondissements de Toronto. Marlon a détenu des postes de leadership dans des organisations communautaires dont St. Stephen's Community House, Toronto Public Health, Youthlink Inner City, Ontario Association of Children’s Aid Society, Pape Adolescent Resource Centre et le Rexdale Community Hub.

Roxanne Challenger est Gestionnaire des services aux jeunes au Centre for Education & Training et sa mission est d'habiliter professionnellement et personnellement les jeunes qui font face à des obstacles dans la poursuite de leurs buts de vie. Au cours de ses 20 ans au sein du secteur, elle a travaillé avec des jeunes marginalisés, sans logement, nouveaux au Canada, aux prises avec le système de justice et avec des défis de santé mentale. Certains composants de son travail ont été effectués avec des organisations et des associations telles la John Howard Society, YES Toronto, Job Start, Woodgreen Community Centre, United Way of Peel Diversity Council et bien d'autres. Roxanne a également été sélectionnée pour la Formation de formateurs en matière d'établissement de Citoyenneté et Immigration Canada (seulement 22 formateurs ont été sélectionnés en Ontario).

Suelyn Knight est passionnée de développement communautaire et de plaidoyer pour le changement social. Actuellement, en tant que Responsable de la stratégie communautaire du Ministère des Services aux enfants et à la jeunesse, elle soutient le secteur des services sociaux dans plusieurs villes pour offrir une approche axée sur l'impact collectif dans le domaine des jeunes aux prises avec des obstacles multiples affectant leur accès au marché du travail. Elle est également consultante pour la Banque TD en matière de pratiques de diversité, d'inclusion et d'embauche et rétention. Ancienne Gestionnaire du projet Black Experience, une étude charnière sur les expériences vécues par la population noire du Grand Toronto, Suelyn œuvre à rehausser la capacité des secteurs corporatif et public de mieux comprendre les enjeux affectant les adultes et les jeunes racialisés dans les domaines de l'emploi et de l'engagement civique.

Suelyn détient un baccalauréat en Psychologie et elle réalise actuellement une maîtrise en Éducation à l'Université York, se penchant sur la recherche communautaire spécialisée en études d'équité et diversité. Sa recherche explore les connexions entre la race, la marginalisation et la mobilité sociale.

A6
Too Good To Be True?: Promoting Positive Financial Health for Newcomers and How to Identify Scams
(90 minutes)

Cette présentation vous aidera à connaître les indices communs qui devraient vous alerter à la fraude en matière d'investissements ainsi que certains des arnaques les plus communs. Apprenez comment conseiller vos clients afin qu'ils se protègent mieux et qu'ils puissent trouver des ressources et des outils fiables qui leur permettront de prendre de bonnes décisions financières.

Description de la présentation:

  • Survol de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (qui nous sommes et ce que nous faisons)
  • Divers types d'investissements et comment les approcher
  • Des indices d'alerte à la fraude
  • Survol du site GerezMieuxVotreArgent.ca (où trouver des renseignements financiers fiables)
  • Des ressources qui pourraient susciter l'intérêt (REÉÉ, REÉR, CÉLI...) -
  • Des questions à poser avant d'investir
  • Que faire si vous soupçonnez qu'il y a une fraude

Christine Allum travaille au Bureau des investisseurs de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario offrant aux Ontariens de l'éducation en investissements afin de les aider à protéger leur argent et mieux gérer leurs finances. Avant cela, elle a travaillé pour une organisation sans but lucratif où elle gérait un programme de littératie financière, offrant de la formation aux enseignants et développant des ressources. Son expertise comprend le développement de ressources, l'aide aux personnes âgées à reconnaître la fraude et les arnaques et la collaboration avec plusieurs partenaires pour livrer des programmes de formation en littératie financière.

A7
Breaking Down Barriers: Innovative Approaches to Filling Service Gaps and Improving Access to Services for Migrant Live-in Caregivers and migrant workers
(90 minutes)

This interactive workshop will facilitate discussion around identifying needs,issues and systemic barriers migrant workers and live-in caregivers face in accessing services as well as promising practices to overcome these barriers. It will also include a documentary film showing, a panel and a small group discussion and a strategy session where workshop participants can identify ways on how they can implement some of the promising strategies into action to ensure improved access to services by these vulnerable workers The objectives of the workshop are to:

  1. Increase understanding of workshop participants to the history of Live-in Caregiver/New Caregiver Program and recent immigration policy changes and how it is impacting these vulnerable workers.
  2. Capture concerns and issues, address gaps in service provision and adapt a preventative and proactive approach in breaking down barriers to access;
  3. Provide opportunities for networking, sharing of information and expertise and innovative approaches that address current and emerging issues

Marie “Esel” Laxa Panlaqui is a part-time Settlement Counselor at Thorncliffe Neighbourhood Office(TNO). She represents TNO at the Community Advisory Committee of the Migrant Mother’s Project and sits in the Canadian Council for Refugees Sub Committee on Migrant Workers. Stemming from her own lived experience as an immigrant who arrived in Canada in 2005, she has a strong passion with issues that affect newcomers including foreign live-in caregivers. She currently provides phone services to caregivers in the evening and weekend itinerant and mobile services to reach out and engage the isolated and vulnerable live-in caregivers. Aside from providing direct services, she is involved in several community organizing and advocacy projects

Nir Gepner has been practicing clinic immigration law since 2012. He has practiced in Toronto at East Toronto CLS, and at Flemingdon CLS. Nir currently works at Willowdale CLS.

B1
Nouveaux arrivants et la loi
(90 minutes)

La loi contribue-t-elle ou nuit-elle aux efforts des nouveaux arrivants pour obtenir un accès équitable à l'emploi dans leur domaine? Comment pouvons-nous aider les clients à mieux comprendre leurs droits au travail? Êtes-vous préoccupé par les risques sur la santé et la sécurité au travail auxquelles font face les clients? Souhaitez-vous pouvoir aider les clients à mieux naviguer l'accès à l’aide de considérations d’ordre humanitaire (CH) ou à assister les aides familiaux résidants exploités par leurs employeurs?

Le centre d'emploi « KEYS » s'attaque à ces questions avec un projet unique de formation juridique d'une année pour les travailleurs de première ligne et les leaders communautaires. Vous apprendrez comment répliquer notre projet de formation juridique afin de renforcer les capacités et impliquer les leaders communautaires. En utilisant un format d'étude de cas interactif, une sélection des aspects du droit du travail, de politiques de santé et de sécurité au travail (SST) et les aspects de la loi sur l'immigration qui influencent l'accès équitable des nouveaux arrivants à la protection de l'emploi et des droits seront explorés. Vous apprendrez à mieux aider les clients et comment le secteur des immigrants et de l’établissement peuvent collaborer et prôner pour des améliorations aux politiques afin de soutenir la justice juridique des nouveaux arrivants.

B5
Integrated Model in Settlement Services Partnerships
(90 minutes)

Cet atelier a pour but de partager notre modèle d'établissement unique et à succès, offert en partenariat avec d'autres organisations, tout particulièrement celles qui travaillent avec une population diverse. Nous parlerons de comment rehausser les programmes de santé grâce à l'offre de counselling en établissement par l'entremise de partenariats et en impliquant des anciens participants au programme.

Les résultats d'apprentissage comprennent :

  • Reconnaître que le processus d'immigration a un impact énorme sur les déterminants sociaux de la santé.
  • Reconnaître qu'avoir un bébé constitue une énorme transition dans la vie, tout particulièrement pour les nouvelles mères dans un nouveau pays.
  • Reconnaître la valeur d'offrir des services holistiques par le biais d'un modèle «intégré» d'établissement, travaillant avec une équipe qui répond à tous les besoins des clients et des familles.
  • Reconnaître la valeur d'impliquer des pairs dans la livraison des programmes.

Maria Santos est Coordonnatrice aux Services d'établissement périnataux, Services aux nouveaux arrivants à St. Stephen's Community House. St. Stephen's travaille en partenariat avec 5 PCNP (Programmes canadiens de nutrition prénatale) à Toronto, dont Great Start Together au Centre de santé communautaire Parkdale–Queen West. Nous travaillons en partenariat également avec Toronto Public Health sur deux sites de soutien au Peer Nutrition Program (PNP).

Yi Man Ng œuvre à la promotion de la santé au Centre de santé communautaire Parkdale–Queen West et coordonne le programme PCNP Great Start Together. Toutes deux ont travaillé dans le secteur des services sociaux depuis plus de 15 ans, y compris dans le cadre de programmes PCNP, dans le développement communautaire, l'éducation et le plaidoyer communautaires. Leurs domaines d'expertise comprennent l'établissement, l'implication des pairs, le plaidoyer, le rehaussement des capacités et la sensibilisation du public. Toutes deux ont été formées en Travail social, BSW et MSW, santé mentale.

B6
Réclamer notre espace
(bilingue anglais-français)

Voici un moment et un lieu pour que les travailleurs de première ligne puissent avoir une discussion animée et ouverte avec leurs pairs à propos de questions de préoccupation commune, un espace pour développer des stratégies, ou simplement un espace pour réclamer de l'espace et une voix. (Cette séance n'est pas ouverte aux gestionnaires, directeurs généraux, représentants gouvernementaux ou toute personne externe au secteur des services aux immigrants et aux réfugiés).

Sizwe Inkingi est une personne afropolitaine queer passionée de la construction et de l'accroissement du pouvoir de la communauté. Sizwe a déménagé à Ottawa il y a cinq ans pour compléter son éducation de troisième cycle à l'Université Carlton. Sizwe détient un baccalauréat en Affaires publiques et Gestion des politiques et travaille actuellement à l'Ontario Council of Agencies Serving Immigrants, occupant un poste de Coordination bilingue à l'Initiative pour les Espaces positifs. Le travail de Sizwe se concentre principalement sur le renforcement de ce réseau de communautés de nouveaux arrivants LGBTQIA+ au Canada et sur l'offre de ressources et d'outils utiles pour la communauté plus ample.

B7
Investing in the Future : Helping skilled Newcomers to Plan, and Pay for Rebuilding Their Career in Canada
(90 minutes)

Les immigrants qualifiés peuvent avoir besoin d'une autorisation, d'une reconnaissance professionnelle facultative ou de formation supplémentaire afin de travailler dans leur domaine au Canada. Cet atelier prendra appui sur l'expérience de l'Immigrant Access Fund (IAF) en vue de démontrer comment les travailleurs d'établissement peuvent aider leurs clients à planifier et à financer cette transition. Les participants renforceront leur compréhension du processus d'obtention d'une autorisation pour exercer son métier et de la reconnaissance professionnelle facultative. L'atelier présentera différentes formes d'aide financière pour la formation et pour l'obtention d'une autorisation, se concentrant sur les micro-prêts de l'IAF pour les immigrants et les réfugiés. Prenant appui sur le format du Plan d'apprentissage de l'IAF, les participants recevront des conseils et apprendront des techniques pour identifier quand est-ce que les clients ont besoin de formation supplémentaire et d'obtention d'une autorisation, et comment les aider à développer un plan. Nous offrirons une liste d'options d'aiguillage et de soutiens supplémentaires.

Elga Nikolova est arrivée au Canada en 2000 avec la vision d'aider d'autres immigrants à s'ouvrir un chemin en construisant leur carrière de rêve dans leur nouveau pays. Depuis ce temps-là, elle a travaillé comme conseillère en emploi de première ligne et comme développeuse d'emplois, elle a coordonnée un service en ligne novateur pour les professionnels formés à l'international, et facilité l'élargissement en Ontario de l'Immigrant Access Fund. Dans son rôle comme consultante, Elga a été fortunée de collaborer avec plus de 30 programmes et organismes de services aux immigrants, ainsi qu'avec des réseaux et des organismes de règlementation pour faire avancer les objectifs de l'intégration des immigrants au marché du travail.

Shawn McCarty croit en l'effet d'entraînement et a passé sa carrière dans le secteur sans but lucratif à bâtir des communautés tant en ligne que hors ligne. En tant que Spécialiste en engagement communautaire à l'IAF Canada, Shawn a de la peine à croire qu'il est payé pour voyager en Ontario aidant les nouveaux arrivants qualifiés à rebâtir leur carrière au Canada. Shawn détient une maîtrise et un baccalauréat en Arts de l'Université McMaster et un baccalauréat en Éducation de l'Université Brock.

C1/D1
Un modèle inclusif de gestion de cas définie par l'utilisateur
(Interprétation simultanée anglais-français) (3 heures)

Dans le cadre de l'arrivée de réfugiés et de l'augmentation du nombre de nouveaux arrivants au Canada, cet atelier offrira divers outils et modèles que vous pouvez utiliser pour répondre aux dimensions complexes des services d'établissement et d'intégration. Il offrira des activités pratiques pour identifier des stratégies efficaces pour l'évaluation des besoins, le développement de plans d'établissement et intégration, l'écoute active, la coordination de services, le travail avec d'autres intervenants, l'identification d'objectifs et la mesure des résultats. Cet atelier abordera la perspective inclusive pour la livraison de services, en questionnant les biais inconscients et en mieux comprenant les comportements. On utilisera diverses études de cas, on suscitera les contributions et on encouragera la solution de problèmes. À la fin de cet atelier, tous les participants auront des renseignements à jour sur l'immigration et des pratiques exemplaires courantes adaptables à leur organisation.

Hanadi Al Masri est Directrice d'entreprises sociales à HMC Connections, où elle travaille depuis 16 ans. Arrivée au Canada en tant qu'immigrante qualifiée, elle a fait des présentations dans de nombreuses conférences dont Safeguarding Halton Forum, a Shared Responsibility of Prevention of Child Sexual Abuse, Halton Showcase, Trauma of Exile and Challenges to Settlement avec le Centre Canadien pour les Victimes de la Torture à Toronto, Equity and Social Justice. Elle a offert ses services comme consultante dans les domaines de la réforme des lois d'immigration, des services d'établissement et de l'analyse des obstacles culturels en vue d'améliorer l'accès et réduire les barrières affectant l'intégration des nouveaux arrivants au Canada. Elle a travaillé efficacement avec le Ministère des Transports et la Police de la Région de Peel dans le cadre d'une initiative d'éducation et de sensibilisation à la sécurité sur la route au sein des groupes culturels. Hanadi a offert des séances de formation sur la diversité, la sensibilité culturelle, les meilleures pratiques pour les travailleurs d'établissement et elle a développé le Modèle de gestion de cas axée sur le service inclusif et défini par les utilisateurs. Hanadi a établi une opportunité d'affaires sous forme d'entreprise sociale à HMC Connections, rehaussant des opportunités d'emploi de transition pour les immigrants qualifiés en leur langue, de sorte à ce qu'il puissent renforcer leurs références d'emploi au Canada, leur permettant de se tisser des réseaux professionnels, de bénéficier de services leur étant disponibles et d'explorer de une nouvelle carrière comme interprètes\traducteurs agréés. Sa passion est la diversité et l'inclusion.

C2/D2
HIV/AIDS: What Settlement workers in Ontario Need to Know
(3 heures)

Cet atelier aidera à rehausser les capacités des organismes d'établissement pour la création d'espaces sécuritaires et inclusifs pour les personnes qui vivent avec le VIH/sida ou qui sont affectées par le VIH/sida en Ontario. Il offrira un survol des connaissances scientifiques sur le VIH, de la stigmatisation subie par les personnes ayant l e VIH, ainsi que des enjeux juridiques reliés au VIH. Des nouveaux arrivants et des réfugiés qui vivent avec le VIH parleront de leurs expériences. On discutera des questions vitales de la confidentialité et de la dignité dans le cadre de la prestation de services. On offrira des exemples de politiques et des pratiques ainsi que des sources d'information. La discussion de l'Intersection du VIH avec la législation inclura les droits de la personne, le dévoilement du statut sérologique (du point de vue criminel et de la santé publique), le dépistage du VIH et des questions relatives à la loi en matière d'immigration/asile et en matière de vie privée.

Jill McNall est Travailleuse juridique communautaire à la HIV & AIDS Legal Clinic Ontario (HALCO) depuis 2007. HALCO offre des services juridiques gratuits aux personnes vivant avec le VIH en Ontario. Avant de se joindre à HALCO, Jill a passé de nombreuses années à Willowdale Community Legal Services (WCLS) à Toronto. Bien qu'elle soit avant tout une TJC, Jill est devenue parajuriste autorisée en 2008. Elle détient un baccalauréat de l'Université de Toronto et elle parle l'espagnol comme langue seconde.

Samara Carroll est travailleuse sociale autorisée, détenant une maîtrise en Travail social hospitalier de l'Université de Toronto. En tant que leader de l'Équipe de soutien à la famille au Theresa Group, elle supervise et offre du counselling individuel et familial et de la gestion de cas, des groupes de soutien pour des mères et des familles, des groupes thérapeutiques pour des enfants et des jeunes et le Camp d'été du Theresa Group pour les enfants et les jeunes. Elle apprend énormément des femmes incroyables avec qui elle travaille dans la communauté.

Dorothy Odhiambo est travailleuse sociale autorisée et Coordonnatrice du Soutien aux familles au Theresa Group, ayant plus de cinq ans d'expérience de travail auprès des enfants et des familles. Dorothy détient un baccalauréat en travail social de l'Université du Manitoba et elle a de l'expérience dans les domaines du soutien aux personnes ayant un handicap, de la protection à l'enfance, du logement et de l'établissement. Les programmes préférés de Dorothy au Theresa Group sont l'animation de groupes thérapeutiques Leading the Way, à l'intention des enfants de 6 à 10 ans, et le travail avec les femmes enceintes et avec les nouvelles mamans et leurs bébés.

C3
Créer des espaces positifs dans le secteur d’établissement / Creating positive spaces in the settlement sector
(bilingue anglais-français) (90 minutes)

Sizwe Inkingi est une personne afropolitaine queer passionée de la construction et de l'accroissement du pouvoir de la communauté. Sizwe a déménagé à Ottawa il y a cinq ans pour compléter son éducation de troisième cycle à l'Université Carlton. Sizwe détient un baccalauréat en Affaires publiques et Gestion des politiques et travaille actuellement à l'Ontario Council of Agencies Serving Immigrants, occupant un poste de Coordination bilingue à l'Initiative pour les Espaces positifs. Le travail de Sizwe se concentre principalement sur le renforcement de ce réseau de communautés de nouveaux arrivants LGBTQIA+ au Canada et sur l'offre de ressources et d'outils utiles pour la communauté plus ample.

Yara Kodershah est Coordonnatrice à l'Initiative pour les Espaces positifs à l'Ontario Council of Agencies Serving Immigrants. Elle a plus de 9 ans d'expérience comme animatrice. Elle détient une maîtrise de l'Université de Toronto et un baccalauréat en Anglais et Psychologie de l'Université de l'Alberta. Elle est passionnée de l'utilisation de récits pour l'engagement des apprenants et l'accroissement du pouvoir des communautés.

C4
Working with Sponsored Refugees and Sponsoring Groups to Facilitate Successful Refugee Sponsorship
(90 minutes)

Cet atelier fournira aux travailleurs de première ligne des organismes d'établissement l'information dont ils ont besoin pour soutenir les services qu'ils offrent aux réfugiés parrainés ainsi qu'à ceux qui les parrainent en vue d'un parrainage réussi. Les thèmes couverts comprendront: le rôle des travailleurs d'établissement dans le cadre du parrainage de réfugiés; les défis communs des réfugiés parrainés après leur arrivée; les meilleures pratiques pour le travail auprès des groupes de parrainage et des réfugiés parrainés; les droits des réfugiés parrainés, et comment gérer les disputes et éviter la rupture de l'engagement de parrainage. L'atelier sera livré en format de présentation, utilisant des études de cas basés sur des exemples réels ainsi que des discussions en petits groupes.

Suneet Kharay est formatrice au Programme de Formation sur le Parrainage privé de Réfugiés (PFPR). Suneet spécialise en Détermination du statut de réfugié (DSR), protection de réfugiés et réinstallation des réfugiés. Avant de déménager au Canada, Suneet a œuvré à la DSR accélérée et non accélérée pour le gouvernement du Royaume-Uni pendant deux ans, et elle a travaillé aux bureaux du HCR à Londres, dans le domaine de la protection des réfugiés et de la réinstallation des réfugiés. Après avoir déménagé au Canada en octobre 2014, Suneet a travaillé dans un cabinet d'avocats spécialisé en droit d'asile canadien, et elle s'est jointe au PFPR en février 2016. Suneet détient un baccalauréat et une maîtrise en droit public international, avec une concentration sur le droit d'asile international et sur le droit humanitaire international.

Sathya Tillainathan est formatrice au Programme de Formation sur le Parrainage privé de Réfugiés (PFPR) et elle détient un baccalauréat avec distinction en Sciences politiques de l'Université de Toronto. Elle a des connaissances et une expérience de travail significatives dans le domaine de l'établissement des immigrants, des nouveaux arrivants et des réfugiés. Elle est passionnée de plaidoyer communautaire et son travail précédent à été axé sur des questions relatives à la race, au genre, à la réduction de la pauvreté, aux moyens d'existence durables et à l'habilitation des jeunes.

C5
Licensing in Ontario’s Regulated Profession
(90 minutes)

Cet atelier introductoire offrira aux prestataires de services d'emploi et d'établissement des renseignements et des outils pour rehausser leurs connaissances des professions et des métiers spécialisés réglementés (autres qu'en santé) en Ontario et ainsi mieux soutenir les immigrants formés à l'international (IFI) qui souhaitent obtenir une autorisation ou devenir agréés. L'atelier abordera le milieu de la règlementation, le processus d'obtention d'une autorisation d'exercer, les carrières alternatives et des programmes et des ressources de soutien. Les participants écouteront une présentation interactive, travailleront autour d'un ensemble d'études de cas basés sur des situations de la vie réelle, et ils recevront une clé USB contenant un ensemble complet de ressources pour certaines des professions principales des immigrants: comptabilité, architecture, ingénierie, technologie d'ingénierie, éducation de la petite enfance, droit, travail social, travail de services sociaux, enseignement et d'autres métiers spécialisés. Après l'atelier, les participants seront aptes à guider les IFI à travers le processus d'obtention de permis pour exercer leur profession, de les conseiller à propos de parcours de carrière alternatifs, et de les référer vers des programmes et ressources de soutien appropriés dont la formation relais, la formation linguistique, et les programmes de stages et de mentorat.

Thierry Guillaumont est Conseiller principal en programmes à Expérience globale Ontario (EGO), au Ministère des Affaires civiques et de l'Immigration (MACI). Thierry est arrivé au Canada en 1987, après avoir travaillé en Europe, Afrique, Asie et le Moyen Orient dans divers postes dans les secteurs privé et public. Thierry a plus de 25 d'expérience dans la Fonction publique de l'Ontario. Avant de se joindre au MACI en tant qu'Agent de Développement communautaire en 2006, Thierry a été Conseiller au Ministère de l'Éducation et au Ministère de la Formation, des Collèges et des Universités.

C6
Pour un modèle alternatif d'intégration économique des nouveaux arrivants: l'économie sociale et solidaire comme modèle d’autonomisation et de réussite
(Français) (90 minutes)

L’intégration économique et l’autonomisation financière des nouveaux arrivants peut être parfois très difficile. Du fait du processus d’adaptation qui s’échelonne souvent sur plusieurs mois, voire plusieurs années, de grandes difficultés pratiques doivent être surmontées. Les modèles de l’entrepreneuriat social et des coopératives peuvent répondre à ces difficultés. Ainsi, au cours de cet atelier, le Conseil de la coopération de l’Ontario souhaiterait présenter différents modèles issues de l’économie sociale et solidaire comme alternative économiquement et socialement valable aux problèmes rencontrés par les nouveaux arrivants. Par le biais de la présentation d’études de cas spécifiques ainsi que d’un exercice pratique visant à outiller les intervenants de première ligne avec les meilleures connaissances sur le sujet, la présentation tentera de familiariser les participants avec ces modèles de développement entrepreneurial en pleine croissance dans notre province. Le modèle des quatre tangentes sera présenté afin de donner aux intervenants une base théorique solide.

Julien Geremieest directeur du développement auprès du Conseil de la coopération de l’Ontario, bureau de Toronto. Il est responsable de l’accompagnement de plusieurs dizaines de coopératives et d’entreprises sociales à travers l’Ontario notamment dans les domaines de l’agriculture, du développement rural, de la santé, de la succession d’entreprises et bien plus encore. Julien travaille de concert avec une centaine d’organisations partenaires et possède en outre une excellente connaissance de l’environnement économique, communautaire, culturel et social de l’Ontario. Il est invité à présenter de nombreux ateliers et conférences au Canada et à l’international. Il est co-président de la Table ronde sur l’économie sociale de l’Ontario, membre du comité de travail de l’Ontario sur la mesure de l’impact social, membre des comités de relations gouvernementales du mouvement coopératif provincial et national et autres. Julien était également chef d’une délégation canadienne lors du Sommet du G7 de 2016 au Japon. Il est titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal.

C7
Working with Refugee Women and Men to Address Intimate Partner Violence: Recognize, Respond and Refer Violence Against Women
(90 minutes)

Le but de cet atelier est de renforcer la capacité des travailleurs et des conseillers en établissement et de rehausser leurs compétences et habiletés afin qu'ils puissent mieux travailler auprès des femmes et des hommes réfugiés à propos de la violence faite par le partenaire intime (abus domestiques, abus faits aux femmes et abus sexuels).

Farishta Murzban Dinshaw a complété des études de deuxième cycle et elle est Travailleuse/Chercheure en Développement communautaire à COSTI Immigrant Services, à Toronto. Elle travaille auprès de communautés ethnoculturelles dans le sud de l'Ontario en vue de sensibiliser les gens à propos de problèmes dont le jeu compulsif, la violence familiale et des enjeux relatifs à la santé mentale. Elle est professeure adjointe au programme d'Études supérieures en Immigration et établissement à l'Université Ryerson, à Toronto. Farishta a réalisé des présentations dans le cadre de conférences au Canada à propos d'enjeux d'immigration et d'établissement et de violence faite aux femmes, et elle a co-mené plusieurs recherches sur ces questions. Avant d'immigrer au Canada, ses domaines d'expérience de travail au Pakistan comprenaient la formation d'enseignants, le développement communautaire et de ressources et la recherche au Centre de ressources pour les enseignants et au journal DAWN, à Karachi.

Fatima Filippi travaille dans les secteurs des services aux immigrants et aux femmes depuis 1982. Elle est graduée de l'Université de Toronto (baccalauréat avec honneurs) et de la Canadian Society of Association Executives, ayant obtenu une désignation comme Certified Association Executive. Fatima est passionnée de justice sociale et d'améliorer la vie des femmes. Elle a travaillé comme instructrice d'ALS, coordonnatrice d'ALS et comme conseillère en établissement et en matière d'abus faits aux femmes. Elle s'est jointe à Rexdale Women's Centre en 1987, où elle a été nommée Directrice générale en 1989. Fatima travaille avec des employés et des membres du conseil d'administration culturellement divers en vue de mettre en place des services d'établissement, d'orientation, de formation linguistique en anglais, d'intervention en situation de crise, en matière de violence faite aux femmes et aux enfants, ainsi que des services pour les jeunes et pour les aînés.

Carol Soares est une travailleuse sociale autorisée et consultante en projets qui a consacré ses 20 ans de carrière à soutenir des initiatives et des services qui répondent à la violence de genre. En tant qu'ancienne Directrice aux Services cliniques d'une organisation sans but lucratif, Carol a utilisé sa créativité pour développer et mettre en œuvre des modèles de services novateurs et des modalités d'intervention efficaces. Carol est passionnée de rassembler diverses missions par le biais d'activités multimédia et sur internet novatrices. Elle est une écrivaine et conférencière qui croit que la sensibilisation, le rehaussement des capacités communautaires et la collaboration autour de buts clairs sont des composants essentiels pour la transformation tant sur le plan local que planétaire. Carol est actuellement Coordonnatrice du projet Advancing Recognition and Response to Intimate Violence in Ontario: A Collaborative Initiative for Resettlement Assistance Programs (Faire progresser la reconnaissance et les réponses à la violence faite par le partenaire intime en Ontario: une initiative de collaboration pour les programmes d'aide à la réinstallation).

D3
Improvising Your Way through Conflict Resolution

The workshop will give participants an opportunity to partake in improv, as a means to aid them in identifying tools and resources that can play an essential role when dealing with conflict. Participants will work “a.k.a play” through a range of activities in a constructive process that will aid them in recognizing methods and strategies, which would benefit them in their role as frontline workers. Through participation, opportunities for self-reflection and exploration in methods of communication, body language are present. Participants will increase their self–awareness, as it relates to their communication and body language techniques. Participate in a space that allows them opportunity engage in dialogue and utilize other participants as a resource.

Stephanie Lyanga is employed as a Programs Manager at Women’s Enterprise Skills Training of Windsor Inc. (WEST) in Windsor, Ontario. With 10 + years of experience in training and development, Stephanie uses improvisation as a method to engage her participants in skill development, as well provide an environment that enables them to experience self-exploration and sometimes take a small step out of their comfort zone. Throughout the years, Stephanie has developed and facilitated diversity, cultural competency, human rights, teambuilding and leadership workshops and training for persons ranging from elementary school to adult learners.

D4
Updated Immigration and Citizenship Trends

Les présentateurs offriront une mise à jour à propos de questions communes en matière d'immigration et de citoyenneté :

  1. Un survol des règles d'admissibilité actuelles pour la citoyenneté et des changements possibles proposés par le gouvernement actuel.
  2. Le parrainage de membres de la famille: i) la preuve qu'une relation est authentique dans le cadre du parrainage d'un époux ou d'un conjoint; ii) le nouveau processus de demande pour le parrainage d'un époux ou d'un conjoint; iii) révision de la définition d'un «enfant à charge»; iv) questions relatives à la LIPR dans le cadre du parrainage des parents/grands-parents, et v) les cas sous l'article 117 (9) (d) (membres la famille non déclarés).
  3. Les enquêtes sur la fausse représentation dans le cadre du parrainage familial.
  4. Des obstacles communs affectant les permis de résidence temporaire (visiteur, travail, études).

Shalini Konanur est avocate et Directrice générale de la South Asian Legal Clinic of Ontario (SALCO). Shalini a œuvré dans le droit de l'immigration au cours de derniers 15 ans, se concentrant sur les enjeux qui ont un impact sur les personnes de l'Asie du Sud ayant un faible revenu au Canada. Sa pratique dans le domaine de l'immigration comprend les appels en matière de parrainage, les demandes de statut de réfugié, les applications pour motifs humanitaires, les appels en matière d'inadmissibilité pour des raisons criminelles, la perte de la résidence permanente suite à une fausse représentation ou à d'autres questions liés à la résidence, et les problèmes affectant la résidence temporaire. Shalini offre également de l'éducation juridique et œuvre à la réforme des lois en matière d'immigration. En 2007, Shalini a été récipiendaire du Prix à l'engagement en matière d'égalité des femmes, de l'Association du Barreau de l'Ontario, et SALCO est fier membre fondateur du Colour of Poverty – Colour of Change Network.

Avvy Go est Directrice de la Chinese and Southeast Asian Legal Clinic, qui sert des clients à faible revenu aux prises avec des obstacles linguistiques et culturels affectant leur accès à des services juridiques. Elle est conseillère au Barreau du Haut-Canada, membre fondatrice du Colour of Poverty – Colour of Change Network et arbitre à temps partiel au Tribunal d'appel en matière de permis. Dans le passé, Avvy a été Vice-Présidente du Programme de contestation judiciaire du Canada et Présidente du Conseil National des Canadiens Chinois (branche de Toronto). Avvy a reçu de nombreux prix dont l'Ordre de l'Ontario et le Federation of Asian Canadian Lawyers’ Lawyer of Distinction Award.

D5
Trauma Informed Approach for Working with Syrian Newcomer Survivors of War and Torture

Le but de cet atelier est d'offrir aux participants une introduction aux expériences uniques des nouveaux arrivants syriens qui ont survécu à la guerre et à la torture. Il abordera le contexte général du conflit syrien et son impact humanitaire, un bref survol démographique de la Syrie dont des renseignements linguistiques, ethniques et culturels et comment tout cela se rapporte à l'établissement réussi des réfugiés syriens au Canada.

Les objectifs d'apprentissage sont de donner aux participants une meilleure compréhension du contexte spécifique de la guerre/la torture et de les amener à examiner des manières dont les travailleurs peuvent répondre à ces questions et mieux plaider pour les besoins des survivants. Le résultat de l'atelier sera d'avoir une connaissance plus complète de l'expérience des survivants, reconnaître les obstacles à l'engagement, identifier de manière critique comment les traumatismes affectent les familles et formuler des stratégies de soutien pratiques à partir d'un cadre de travail auprès des survivants qui soit holistique et apte à contrer les oppressions. Le format de l'atelier sera une présentation interactive avec une étude de cas et de la discussion en groupe.

Samar Ahmed travaille comme conseillère arabophone en établissement et en traumatisme au Centre Canadien pour les Victimes de la Torture. Elle a travaillé de manière intensive avec plus de 500 réfugiés syriens depuis le début du conflit syrien en 2012, leur offrant de la gestion de cas, du counselling de soutien et des services d'établissement. Le fait qu'elle partage avec ces réfugiés une langue et une appartenance culturelle semblables lui a permis de développer une meilleure compréhension des obstacles et défis affectant les réfugiés syriens dans leur parcours d'établissement au Canada.

Nadia Umadat œuvre comme Conseillère auprès des enfants et des jeunes au bureau de Scarborough du Centre Canadien pour les Victimes de la Torture depuis janvier 2016. Elle a décroché une maîtrise en Travail social et un diplôme de deuxième cycle en Études des réfugiés et des migrations en octobre 2015, tous deux de l'Université York à Toronto. Elle travaille avec des enfants et des jeunes nouveaux arrivants ayant entre 7 et 24 ans.

D6
Soutenir les nouveaux arrivants francophones et créer des liens entre les systèmes de services francophone et anglophone
(Bilingual English/Français) (90 minutes)

Cet atelier permettra aux prestataires de services de mieux comprendre les besoins des nouveaux arrivants francophones, la nature diverse des communautés de nouveaux arrivants francophones, leurs tendances et patterns d'établissement ainsi que les systèmes de services disponibles pour les francophones. Il offrira des occasions pour discuter des besoins et des réalités des francophones dans plusieurs régions ainsi que des pratiques prometteuses qui tendent des ponts entre les systèmes de services anglophone et francophone. En tant que co-animateurs de cet atelier, le Centre Francophone et le TEQ LIP utiliseront une étude de cas et une approche axée sur la discussion pour aborder les besoins et les défis d'accès à des services chez les nouveaux arrivants francophones et comment les organisations peuvent mieux travailler de manière étroite pour tendre des ponts qui permettent aux francophones d'avoir accès à des services et des soutiens en leur langue.

Les participants auront une meilleure compréhension:

  • des systèmes bilingues et francophones en Ontario, y compris dans le domaine de l'éducation publique;
  • des services institutionnels et communautaires;
  • des tendances de l'immigration et de l'établissement francophones en Ontario;
  • de la diversité des communautés de nouveaux arrivants francophones, et
  • de comment des organisations francophones et anglophones travaillent ensemble pour soutenir leurs clients.

Cet atelier sera bilingue, offert en anglais et en français.

Matthew Klaas est un professionnel bilingue du secteur de l'établissement. Matthew travaille à l'intersection des services anglophones et francophones depuis plusieurs années. Il a offert des services d'établissement aux nouveaux arrivants francophones dans les écoles en tant que Travailleur d'établissement dans les écoles avec le Centre Francophone de Toronto, travaillant en partenariat avec deux conseils scolaires francophones. En 2013, il s'est joint à Catholic CrossCultural Services et il travaille dans le Partenariat local en matière d'immigration du Secteur Toronto Est (Toronto East Quadrant Local Immigration Partnership, TEQ LIP) en tant qu'Agent du TEQ LIP, où un axe clé de son travail consiste à favoriser des liens plus forts entre les systèmes de service francophone et anglophone. Il co-anime actuellement un comité de prestataires de services francophones à Scarborough.

Ngalula Kalunda détient un baccalauréat en Sociologie avec concentration en immigration et une maîtrise en Gestion de projets. Elle travaille avec le Centre Francophone de Toronto depuis 17 ans, lors desquels elle a été réceptionniste, travailleuse sociale, travailleuse à la clinique juridique, directrice intérimaire à la Petite enfance et, depuis 2007, Directrice des Services aux nouveaux arrivants. Elle est responsable d'une équipe de 25 professionnels qui travaillent à Toronto et à Peel/Halton. Elle a toujours été préoccupée par le développement de meilleurs services aux immigrants francophones.

D7
Vicarious Trauma and Self Care

En tant que travailleurs de première ligne et conseillers, notre travail exige que nous ouvrions notre cœur et notre esprit aux clients que nous servons. Bien qu'il soit nécessaire de nous mettre dans les souliers de nos clients afin de mieux les servir et que cela nous récompense, le même processus d'empathie peut mener vers des aspects négatifs chez le professionnel aidant dont le traumatisme vicariant, l'épuisement professionnel, le traumatisme indirect et la l'usure de la compassion. Cet atelier offrira aux travailleurs de première ligne et aux gestionnaires des connaissances sur le traumatisme vicariant, des stratégies pour reconnaître les risques correspondants et pour répondre au traumatisme vicariant. Tant les travailleurs de première ligne que les gestionnaires engageront des discussions autour d'études de cas, des discussions en petits groupes et en grand groupe, des exercices d'autoréflexion, et ils recevront une trousse de ressources.

Mbalu Lumor travaille avec le Centre Canadien pour les Victimes de la Torture (CCVT) depuis plus d'une décennie comme conseillère en traumatisme auprès des enfants et des jeunes. Elle gère actuellement le programme d'Engagement communautaire de CCVT. Elle est graduée de l'Université de Toronto, ayant décroché un baccalauréat en Sociologie avec honneurs. Elle a une ample expérience de travail auprès de divers groupes, offrant du counselling tant d'établissement qu'en matière de traumatisme à des populations réfugiés et immigrantes. Elle a également œuvré à la conception et à l'évaluation de programmes ainsi qu'à la livraison de formations pour le rehaussement des capacités. Mbalu est passionnée de justice sociale, de la sensibilisation du public et des droits de la personne.